Conférence
S'inscrire Inscription ouverte
Début de la session :
Le 30 septembre 2021 À 09h30
Fin de la session :
Le 30 septembre 2021 À 12h30
Salle plénière

Pendant que nous regardons ailleurs, la paix nous échappe. Désaccords frontaux entre États, conflits armés, tensions géopolitiques… à ces menaces évidentes à la paix s’ajoutent de nombreux autres phénomènes sociaux, économiques, écologiques ou humanitaires qui ne sont pas observés à la hauteur du danger qu’ils font courir à la sécurité globale. Leurs multiples impacts sur les sociétés et les populations fragilisent pourtant la stabilité mondiale en remettant en cause la sécurité humaine et alimentaire de millions de personnes. Ces enjeux, insuffisamment pris en compte par la communauté internationale, seront mis en lumière par les intervenants.

La résistance au changement d’une gouvernance mondiale assise sur le principe de multilatéralisme (l’ONU telle que nous la connaissons) induit une obsolescence à la fois géographique et institutionnelle, un décalage entre le cadre institutionnel et les réalités à l’œuvre. La crise actuelle démontre les limites d’une organisation de la paix fondée sur la notion de résilience, qui ne cherche qu’à se prémunir des chocs sans proposer de solutions innovantes et prospectives.

Organiser une nouvelle gouvernance de la paix, à travers une approche thématique dans de nombreux domaines tels que la santé, la technologie, le numérique ou encore l’économie semble donc urgent. Regarder dans de nouvelles directions, pour mieux identifier les menaces qui pèsent sur la paix et refonder un système de gouvernance qui semble aujourd’hui dépassé : un impératif pour que la paix ne nous échappe pas définitivement ?

 

En savoir plus

S'inscrire Inscription ouverte
Informations pratiques