Dr. Amani Ballour est une médecin syrienne qui a travaillé dans Ghouta Est en Syrie, pendant les 5 années de siège de la zone. Son hôpital était construit dans une cave afin de se protéger des attaques aériennes. Dans cet hôpital, Dr Amani Ballour a soigné des centaines d'enfants et de civiles blessés. Elle a été nommée directrice de l'hôpital à 29 ans. Son travail à l'hôpital a été le sujet du documentaire "The Cave" nommé aux Oscars, qui a été salué dans la monde entier. Pour son courage et ses soins aux Syriens les plus vulnérables, Dr Amani Ballour a reçu le Prix Wallenberg Prize du Conseil de l'Europe en Janvier 2020 et recevra une récompense humanitaire du Prince Albert II de Monaco. En partenariat avec la King Boudouin Foundation, Dr Amani Ballour a récemment établi sa propre fondation dans le but de d'assister et former les femmes dans le domaine de la santé pour soutenir leur action pour des populations impactées par les guerres. Elle vise aussi à donner le pouvoir aux jeunes femmes de poursuivre leur éducation, dont la médecine, pour qu'elles soient les décideuses de demain. Graduée de l'Université de Damascus, faculté de médecine, Dr Amani Ballour est mariée à un ingénieur.

 

Elle participe le 1er octobre 2020 à la soirée projection du documentaire The Cave dans lequel elle est la protagoniste principale, dans le cadre du Forum mondial Normandie pour la Paix.

Médecin syrienne d'un hôpital souterrain - Lauréate Raoul Wallenberg prize 2020 - Fondatrice de la Alamal fund.