Bruno Tertrais est Directeur adjoint de la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS) depuis 2017.

Ses domaines de compétence sont la géopolitique et les relations internationales, la défense et les affaires militaires, les questions nucléaires, la politique américaine et les relations transatlantiques, la sécurité au Moyen-Orient et en Asie.

Il a été Maître de recherche à la FRS (2001-2016), Chargé de mission auprès du Directeur des affaires stratégiques du ministère de la défense (1993-2001), et Directeur de la Commission des affaires civiles à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN (1990-1993).

En 1995-1996, il était chercheur invité à la RAND Corporation. En 2007-2008, il était membre de la Commission du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, et membre de la Commission du Livre blanc sur la politique étrangère et européenne. En 2012-2013, il était membre de la nouvelle Commission du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale.

Bruno Tertrais est membre du Group of Eminent Persons de la Commission préparatoire de l’OTICE; du Group of Eminent Persons for the Substantive Advancement of Nuclear Disarmament; du Conseil consultatif de la Global US Special Operations Forces Foundation ; du comité exécutif du Maritime Strategy Center de l’université de Haïfa ; de l’International Institute for Strategic Studies; du comité éditorial des revues The Washington Quarterly et Journal of Security and Strategic Analyses ; du Conseil scientifique de la revue Champs de Mars; du Conseil scientifique de la Chaire Grands enjeux internationaux de l’Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne; du Conseil scientifique de la Chaire Economie & Géopolitique de la Paris School of Business ; de l’International Institute for Strategic Studies (IISS). Il est également Senior Fellow à l’Institut Montaigne. Il tient une chronique bimensuelle dans l’hebdomadaire L’Express intitulée « Le regard du stratège ».  

 

En 2010, il a reçu le Prix Vauban pour l’ensemble de son œuvre. En 2013, il a reçu le Grand Prix de l’impertinence et des bonnes nouvelles pour un essai intitulé Un monde de catastrophes ? Mythes et réalités du progrès. En 2014, il a été fait chevalier de la Légion d’honneur. En 2016, il a reçu, avec Jean Guisnel, le Prix Brienne du livre géopolitique de l’année pour l’ouvrage Le Président et la Bombe. En 2017, il a reçu, avec  Delphine Papin, le Prix Georges Erhard, décerné par la Société de Géographie, pour l’ouvrage L’Atlas des frontières. Dernier ouvrage paru : Le Choc démographique. La grande peur de l’Occident (Editions Odile Jacob, 2020).

Directeur adjoint de la Fondation pour la Recherche stratégique, Senior Fellow à l'Institut Montaigne