Partager l'article
Pour la seconde édition du Forum mondial Normandie pour la Paix, plusieurs personnalités colombiennes ont traversé l’Atlantique afin de partager avec le public leur vécu et leur analyse de la situation de leur pays.
Forum Mondial

Depuis les accords signés en 2016, le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie - Armée du peuple (FARC-EP) sont engagés dans un processus de paix. Si les efforts et les initiatives de réconciliation  ne manquent pas, parvenant même à faire évoluer l’image du pays à l’international jusqu’à favoriser un certain regain du tourisme vers cette destination (Débat : Tourisme durable, un passeport pour la Paix), l’actualité rappelle que la paix est encore fragile. L’agence Reuters a dévoilé le 5 juin les conclusions d’un rapport confidentiel colombien qui indiquerait la reprise des armes par 31 groupes de FARC dans les régions de culture de la coca et d’exploitation des mines d’or.

Comment un pays meurtri par 50 ans de conflit peut-il parvenir à pacifier les relations entre les ennemis d’hier ? C’était l’un des thèmes forts du Forum mondial Normandie pour la Paix les 4 et 5 juin 2019 qui a rassemblé plusieurs « Faiseurs de paix » colombiens : les jeunes footballeurs de la Paz Futbol Club de Bogota, Gonzalo Restrepo López, président de la Fondation Casino et membre de la délégation négociatrice du gouvernement colombien lors du processus de paix de la Havane ou encore Joan Toro, photograhe qui à travers « Colombia on my mind » traduit une vision personnelle de ce pays tiraillé entre désir de paix et recours à la violence.

 

Partager la page
Dernières actualités :