Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a été élu Directeur général de l’OMS pour un mandat de 5 ans, par les États Membres de l’Organisation, lors de la Soixante-Dixième Assemblée mondiale de la Santé, en mai 2017. Il est le premier Directeur général de l’OMS à avoir été élu parmi plusieurs candidats par l’Assemblée mondiale de la Santé et la première personne de la Région africaine à remplir les fonctions de chef du principal organisme de santé publique dans le monde.

Né dans la ville d’Asmara (Érythrée), le Dr Tedros est titulaire d’une licence en biologie de l’Université d’Asmara, d’un master en sciences (MSc) en immunologie des maladies infectieuses obtenu à l’Université de Londres et d’un doctorat (PhD) en santé communautaire de l’Université de Nottingham. Il est en outre membre honoraire de la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

Après ses études, le Dr Tedros est rentré en Éthiopie pour contribuer à la prestation de services de santé, travaillant d’abord comme paludologue de terrain, avant de diriger un service de santé régional, puis de rejoindre le gouvernement fédéral éthiopien pendant plus de dix ans en tant que Ministre de la Santé et Ministre des Affaires étrangères.

Lorsqu’il était Ministre de la santé, entre 2005 et 2012, il a mené une réforme complète du système de santé, renforcé les bases de la couverture sanitaire universelle et élargi l’accès aux services pour tous, y compris dans les zones les plus reculées du pays.

Sous sa direction, l’Éthiopie a investi dans ses infrastructures de santé, mis au point des mécanismes innovants de financement de la santé et étoffé ses personnels de santé. La création d’un programme de vulgarisation pour les soins de santé primaires, qui a permis de déployer 40 000 agents de santé féminins dans tout le pays, est l’un des éléments majeurs des réformes engagées par le Dr Tedros. Entre autres résultats significatifs, on peut noter que la mortalité infantile et maternelle a reculé d’environ 60 % par rapport aux niveaux de 2000.

Lorsqu’il était Ministre des Affaires étrangères, entre 2012 et 2016, il a fait de la santé un enjeu politique national, régional et mondial. Dans le cadre de ses fonctions, il a dirigé les négociations du Programme d’action d’Addis-Abeba, dans lequel 193 pays se sont engagés à apporter le financement nécessaire en vue de la réalisation des objectifs de développement durable.

Avant son élection au poste de Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros a occupé de nombreuses fonctions de direction dans le domaine de la santé mondiale. Il a notamment été Président du Conseil du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Président du Partenariat Faire reculer le paludisme et Coprésident du Conseil du Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant.

Directeur général de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)