Professeur des Universités à Sorbonne Université depuis 2007

Responsable de la partie professionnelle du master Mondialisation, dynamiques spatiale et développement durable dans les pays du Sud.

Institut de Géographie, 191 rue Saint Jacques, 75005 Paris

 

 

Parcours

- Agrégée de géographie (1983) et HDR en géographie (2001)
- Docteur en économie (1990), thèse "La faim dans le monde, pour une nouvelle approche", sous la direction de Marc Penouil, Université de Bordeaux-I
- Maître en droit public (1982) et diplômée du centre de Formation des journalistes (CFJ, promotion 1981
- De 1984 à 1989 responsable de la recherche à Médecins sans frontières
- De 1988 à 2007, maître de conférence à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris
- De 1989 à 2002 occupe diverses fonctions (dont directrice générale, conseillère stratégique, et présidente) à Action Contre la faim

- De 2002 à 2007, Professeur des universités en géographie à l'université Paul Valery de Montpellier, et depuis 2007, à l'Université Paris IV-Sorbonne devenue Sorbonne-Université en 2018

 

Mots-clés : Développement durable, sécurité alimentaire mondiale, famines, agriculture, coopération internationale, humanitaire, Afrique, tourisme

Sylvie Brunel a travaillé pendant dix-sept ans dans des ONG . Spécialiste du développement, puis du développement durable, elle montre comment ce concept est instrumentalisé dans la coopération internationale et dans les stratégies d’acteurs, Etats, entreprises, ONG humanitaires et de l’environnement... Elle travaille notamment sur les famines, sujet de son doctorat d’économie et de son Habilitation à diriger des recherches en géographie, et particulièrement sur la question de la sécurité alimentaire mondiale. Egalement romancière, elle a publié plusieurs romans géographiques et obtenu le Prix Pégase  2009 (Cadre noir de Saumur, IFCE) pour Cavalcades et dérobades (Lattès, 2008).

 

Distinctions diverses

Académie des sciences morales et politiques : Prix Jean Sainteny pour l'ensemble de l'œuvre en 2013, Prix Edouard Bonnefous pour l'ensemble de l'œuvre en 2016

Membre fondateur de l’Observatoire permanent de la Coopération française (OPCF) et de la Coordination pour l’Afrique de demain (CADE),

Ancien membre du Haut Conseil de la Coopération Internationale (HCCI) rattaché au Premier ministre.

Membre du « groupe de personnalités de haut niveau sur le développement de l’Afrique » formé par le secrétaire général de l’ONU, M. Boutros Ghali (résolution 46/151 de l’Assemblée générale des Nations Unies).

Membre associée de l'Académie royale de Belgique

Chevalier de la Légion d’honneur.

 

Professeure à la Sorbonne