Débat
Début de la session :
Le 23 septembre 2022 À 14h00
Fin de la session :
Le 23 septembre 2022 À 15h30
Salle Nacre

Depuis vingt ans, le mur érigé par le gouvernement israélien suite à la seconde intifada limite drastiquement la liberté de circuler des Palestiniens, qui, tous les jours, doivent franchir des checkpoints pour se rendre vers leurs lieux de travail, de soin ou d’études. « Mur de la honte » et « mur de l’apartheid » pour les uns, c’est une « clôture de sécurité » et « barrière anti-terroriste » pour les autres. D’autres murs, économiques, sociologiques, historiques, se dressent aussi. Jusqu’où se déploient ces murs ? Sont-ils franchissables ? Quel peut être le rôle des mouvements citoyens et artistiques dans la promotion du vivre-ensemble ?

Modérateur(s)
Co-organisateurs
Image gallery