Née à Beyrouth en 1981, Zeina Abirached vit à Paris et navigue entre la bande-dessinée et l’illustration.

Après Beyrouth Catharsis et 38, rue Youssef Semaani, son roman graphique Le jeu des hirondelles, traduit en douze langues, connait un large succès, suivi de près par Je me souviens, Beyrouth. 

Chevalière des Arts et des Lettres depuis 2016, on lui doit le très remarqué Piano oriental ainsi que Prendre refuge, une collaboration avec l’écrivain Mathias Enard. Mouton et Le grand livre des petits bruits s’adressent eux aux jeunes lecteurs. Elle collabore régulièrement avec la presse. 

Dessinatrice de bande dessinée et illustratrice